Les interventions




Pour qui ?

Les interventions se font auprès de tous types de collectifs et d’organisations.

Les socianalystes interviennent en tant que tierces personnes
et peuvent intervenir dans tous les domaines puisqu’aucune connaissance préalable concernant le groupe ou son activité n’est nécessaire.

― Entreprises ou services d’entreprises
― Collectivités
― Etablissements publics
― Associations
― Réseaux et de fédérations
― Collectifs non professionnels
― Porteurs de projets
― Habitants





Dans quelles situations ?


Une phase de changements ou de questionnement

― Ré-organisation du travail
― Projet de transformation, transmission
― Définition d’une raison d’être
― Dissolution pressentie


Des tensions latentes ou récurrentes

― Mal-être au travail, absentéïsme
― Conflits interpersonnels
― Sentiments d’impasse, d’inertie
― Fatigue permanente, voire épuisement
― Prise des décisions difficiles


Des conditions de travail difficiles

― Difficultés de gouvernance, management
― Diminution de moyens
― Difficultés avec l’extérieur
― Difficultés avec des partenaires
― Eclatement d’une crise


Parfois un travail a déjà été mené en interne ou avec des intervenant.e.s mais la situation demeure indépassable, les situations problématiques se reproduisent : une socianalyse est nécessaire afin de mettre le doigt sur les causes de cette récurrence et pouvoir la dépasser.





La socianalyse est une enquête collective

Une socianalyse est menée par une équipe d’intervenant.e.s (au moins deux socianalystes). Je compose les équipes d’intervention en fonction de chaque situation.


Le groupe constitue un savoir commun

Le groupe et les socianalystes mènent une enquête sur la situation vécue afin d’en comprendre les causes.
Chaque personne apporte son point de vue, son vécu, son ressenti de la situation et contribue à un savoir commun sur lequel le groupe pourra s’appuyer pour agir directement par la suite.

Les socianalystes soutiennent l’enquête collective

Les socianalystes tiennent un dispositif d’enquête permettant au groupe de cheminer.
Ils.elles lui renvoyent ce qui lui permettra de mieux comprendre la situation qu’il vit (effet miroir) et d’accéder à la dimension sociale du groupe, ce sur quoi il pourra directement agir par la suite.



Les formats d’intervention

L’assemblée
― enquête in situ


Durée : 2 à 5 jours

1

Toutes les personnes concernées par la situation sont réunies pour former une assemblée.

2

Chaque personne apporte son point de vue : les récits particuliers constituent un savoir commun.

3

Les socianalystes écoutent, observent et recherchent avec le groupe les causes de ce qu’il vit, les tensions et les forces à l’oeuvre.

4

Les socianalystes se retirent lorsque le groupe peut à nouveau fonctionner seul.

Le diagnostic institutionnel
― recueil des points de vue

Durée : variable

1

Les socianalystes recueillent le point de vue de chaque personne via des entretiens individuels …

2

Les socianalystes recueillent le point de vue de chaque personne via des entretiens individuels …

3

Les socianalystes restituent leur analyse au groupe afin d’alimenter une démarche d’auto-analyse.

D’autres formats sont possibles, je vous invite à me contacter afin d’échanger à partir de votre demande.



Tarif des interventions

Le tarif varie selon les formats d’intervention, je vous invite à me contacter afin que nous puissions échanger à partir de votre demande.



Me contacter

06 13 58 14 92
contact(a)dynamiquescollectives.fr

J’interviens à Grenoble, dans toute la France et dans les pays francophones.